Mycose et Grossesse – Les Causes, Symptomes et Remèdes

candida enceinteLa mycose vaginale est une pathologie fréquente qui touche environ sept femmes sur dix au moins une fois dans leur vie y compris souvent pendant la grossesse.

Il s’agit d’une infection certes bénigne mais désagréable. Quand une femme est enceinte, les risques de mycose sont plus accrus étant donné que le corps de la femme subit d’énormes changements hormonaux.

soigner les mycoses

5 REMEDES CONTRE LES MYCOSES

Dans votre ebook gratuit et immédiatement accessible:

  • 5 Traitements Naturels Hyper Efficaces et Rapides
  • Libérez-vous Des Mycoses en Quelques Jours

En effet, ce déséquilibre rend la femme plus ouverte aux agressions extérieures et les mycoses peuvent facilement apparaître.

Toutefois, mycose et grossesse ne font pas bon ménage et c’est pour cette raison qu’il faut toujours la traiter à temps pour éviter toute atteinte du bébé.

Apparition de la mycose pendant la grossesse

La mycose est fréquente pendant la grossesse à cause des dérèglements hormonaux. En effet, le taux d’œstrogènes et de progestatifs augmente, ce qui implique une plus grande sensibilité au niveau de la paroi vaginale.

L’immunité locale devient plus faible et les mycoses peuvent facilement prendre place. Le

vagin contient également une forte teneur de glycogène pendant la grossesse, ce qui favorise la prolifération des champignons. La mycose apparait la plupart du temps pendant le 3e trimestre de la grossesse.

Le candida albicans est dans la plupart des cas le champignon responsable des mycoses vaginales. Il s’incruste au niveau du vagin et se développe rapidement.

Une fois la mycose installée, la femme peut sentir des démangeaisons intenses et persistantes localisées autour de la vulve ou à l’entrée du vagin.

Ces démangeaisons sont souvent accompagnées de sécrétions vaginales abondantes et visqueuses s’apparentant à du lait caillé.

Traitement de la mycose pendant la grossesse

Si vous êtes touchée par la mycose vaginale alors que vous êtes enceinte, sachez qu’il faut éviter autant que possible tout traitement par voie orale notamment le sirop ou les différents comprimés. En effet, une fois administrés, ces médicaments se propagent dans tout le corps et le fœtus peut être touché.

Même s’il existe des traitements locaux comme les crèmes antifongiques, la plupart des femmes enceintes se tournent vers les traitements naturels. Parmi les plus réputés, on retrouve l’utilisation des huiles essentielles dont l’huile essentielle de Pin sylvestre, de Thym, de Tea-tree.

Elles agissent en bloquant le développement des champignons. Pour le traitement, il faut mélanger deux gouttes d’huile essentielle de votre choix dans une cuillère à soupe de miel que vous devez prendre trois fois par jour pendant au moins 10 jours.

D’un autre côté, il y a aussi le bicarbonate de soude qui est connu pour son efficacité contre les mycoses. Il suffit de faire un bain de siège avec un mélange d’eau tiède et de ce produit une fois par jour pendant 10 jours.

Quelques conseils pour éviter les récidives

La mycose tend toujours à récidiver même si elle est prise en charge correctement. Ces risques sont plus élevés pendant la grossesse étant donné la sensibilité de l’organisme de la femme. C’est pour cette raison qu’il faut prendre les précautions nécessaires.

D’abord, il faut commencer par adopter une bonne hygiène. Privilégiez les sous-vêtements en coton pour une meilleure protection et lavez à haute température les vêtements qui sont entrés en contact avec la mycose pour éradiquer les champignons.

Mal Au Dos? Essayez les cours de pilates sur Paris.